tel vivrag

accueil - nos avantages

vivrag  Réduction d’impôts


Vivr’A.G est une entreprise titulaire de l’Agrément Qualité des services à la personne. Selon le Code Général des Impôts, les services à la personne sont défiscalisés à hauteur de 50%.


Cette réduction d’impôts est plafonnée à 7 500 € pour les personnes de 65 ans et plus, à 10 000 € pour les personnes dépendantes et/ou handicapées bénéficiaires de l’APA et de la PCH.


vivrag  L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA)


L'APA est une aide financière versée par le département de résidence, aux personnes âgées dépendantes pour les aider à financer leurs dépenses d'aide à domicile.


L'APA n'est pas un complément de ressources que le bénéficiaire utilise pour des dépenses de son choix, elle doit être intégralement affectée à des dépenses prédéfinies : aide à domicile et certaines aides techniques.

vivrag  Qui peut bénéficier de L'APA ?


Toute personne à partir de 60 ans résidant en France de façon régulière et se trouvant en situation de perte d'autonomie.
Le montant de l'APA dépend du degré de dépendance, le GIR, et du montant des revenus de la personne.


vivrag  Détermination du degré de dépendance : Le GIR


Le degré de dépendance est déterminé, au domicile de la personne, par une équipe médico-sociale à l'aide d'un questionnaire normalisé.


  • GIR 1 : dépendance totale, mentale et corporelle (montant maximum mensuel: 1 212,50 €)
  • GIR 2 : grande dépendance (1 036,2 €)
  • GIR 3 : dépendance corporelle (779,47 €)
  • GIR 4 : dépendance corporelle partielle (519,64 €)
  • GIR 5 : dépendance légère.
  • GIR 6 : pas de dépendance notable ou suffisante.

Seuls les GIR 1, 2, 3 et 4 donnent droit à l'APA. Les GIR 5 et 6 peuvent prétendre à une aide de la CNAV.


vivrag Aide au retour d´hospitalisation (ARDH)


L´Aide au retour au domicile après une hospitalisation est une prestation attribuée dans le cadre de l´action sociale de la CNAV - Caisse nationale d'assurance vieillesse.

Cette prestation permet de faciliter le retour à domicile des personnes âgées subissant une perte d´autonomie momentanée après une hospitalisation. Elle est attribué sans condition de ressources.

La prise en charge de la CNAV intervient dans la limite d´un plafond annuel de dépenses de 3000 €.


Elle est versée sur présentation des justificatifs de dépenses. Les aides peuvent être d´ordre technique ou humain. Les prises en charge accordées dans le cadre de ce dispositif ne peuvent excéder trois mois.


Conditions d´admission pour l´ARDH

- Etre âgé(e) 55 ans ou plus, retraité(e)s ou ayant-droit á titre principal du régime général des salariés, géré par la CNAV

- ne pas relevé de la prestation d´aide ménagère au titre de l´Aide sociale ressources annuelles inférieures á :
   . 7 781,27 € pour une personne seule, soit 648,43 € par mois
   . 13 629,44 € pour un couple, soit 1 135,78 € par mois.

- ne pas percevoir :
   . l´allocation personnalisée d´autonomie (APA)
   . l´allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP)
   . la majoration pour tierce personne (MTP)